C’est comme une soirée impromptue, un buen rato, que l’on passe entre amis, con buena rente. Des vieux morceauxsurgissent des mémoires… On chante, on danse, on s’écoute, on s’encourage… Ces moments intimistes, les artistes ont envie de les partager sur scène. On pourrait être à Séville, un dimanche après midi, autour d’un barbecue et d’une guitare, ou simplement entre aficionados à apprécier la beauté et le profondeur du flamenco que l’on aime.