Apparue dans le paysage musical du fado en 2007, Carina Salvado s’illustre à la fois comme une chanteuse dans la lignée des fadistas du début du XXème siècle et comme la narratrice de son propre fado, pur et arraché. Le répertoire de ses concerts fait autant la part belle à des compositions originales qu’à des pièces traditionnelles d’Amalia Rodrigues ou d’Argentina Santos. Carina Salvado fait alors vibrer en chantant la saudade, la tendresse et les petites histoires du quotidien.